News Letter - Toulouse DataViz # 9
News Letter - Toulouse DataViz # 9

News Letter - Toulouse DataViz # 9

Contenu
IGN, data comics, films, une pionnière
Date
Jan 28, 2021

CovidTracker : Guillaume Rozier, une belle histoire

đź’ˇ
Il est une aventure de Dataviz pas banale qui est arrivée à Guillaume Rozier, 24 ans, avec son site covidtracker. Si vous ne la connaissez pas laissez-moi vous la raconter. Guillaume a mis sur le web dès mars 2020 des visualisations des données COVD19 disponibles sur sante-publique.fr. Et tout le monde y est allé : journalistes, un passage à la télé chez quotidien, citoyens,... Jusqu'à plus de 5 000 visites quotidiennes. 700 000 pages consultées par mois. Même une pleine page dans libération du 21 janvier. Pourquoi un tel succès alors que toutes les données sont les même données publiques accessibles de tous ? Réponse : La manière de les visualiser. De les rendre accessibles. L'histoire continue jusqu'au moment où le cabinet d'Olivier Véran appelle Guillaume pour lui fournir des informations plus complètes ! J'ai pris l'ampleur de la notoriété de Guillaume en regardant l'émission d'arrêt sur image (payant mais 1€ le premier mois). Une séquence de cette vidéo m'a particulièrement marqué. Le moment où l'épidémiologiste Catherine Hill reproche que covidtracker ne met pas en avant les bons indicateurs : "Le taux d'occupation des lits n'est en rien un indicateur de la pandémie, seulement de logistique", dit-elle notamment. Il faut pour chaque étape: "Admissions, Réanimations et Décès, le stock et le flux". Pour décider : Les indicateurs utiles aux décisions à prendre. Une formidable histoire qui fait progresser l'implication des citoyens, la diffusion d'informations fiables sur la COVID-19 et ... la dataviz. Espérons aussi la maitrise de la pandémie. Alain Roan

Meetup du 4 février

Valoriser les données très hétérogènes d’OpenStreetMap
4 février 2021 Zoom 19h-21h
S'inscrire ici.
 
notion image
 
OpenStreetMap est une base de données géographique, participative et en licence logicielle libre couvrant le monde entier. On peut y trouver les données allant d’une rue (passage piéton, recyclage, etc..) à celles d’un territoire (occupation du sol, divisions administratives, bâtiments, etc…). Cette base est beaucoup utilisée pour la création de cartes (que ce soit en fond de carte, que pour découvrir les contributions des communautés locales). Seulement chaque carte créée avec OpenStreetMap, ne montre qu’une partie limitée des données que son concepteur a voulu montrer en fonction des informations qu’il a voulu valoriser. 

Une Galerie DataViz en R … mais pas que !

notion image
Data Viz Bookmarks
Data Viz Bookmarks
On peut légitiment se demander pourquoi avoir sélectionné cette galerie de dataviz plutôt qu’une autre. La réponse est multiple ! Pour commencer, elle est créée et hébergée sous Notion, un outil puissant que nous utilisons extensivement dans l’association que ce soit pour réaliser les newsletters, des galeries de visualisations et tout ce qui concerne notre organisation interne, etc. Et c’est donc un bon exemple de réalisation à vous partager !
Ensuite, la galerie est assez riche, avec différentes idées de visualisations, principalement réalisées en R mais aussi en observablehq par exemple et le code est généralement public.
Enfin, il est également possible de filtrer les tweets par « Learning » ou « Learning Materials » afin d’accéder directement à du contenu pédagogique.
Une nouvelle version assez intrigante de diagrammes en barres réalisée avec observable juste ici.

Des fonds de cartes en noir et blanc

Ajoutez du style Ă  vos cartes avec des rendus en noir et blanc.
  • CrĂ©ez aussi vos propres vues de ville avec cette petite application de dataviz : rentrez le nom d'une ville pour obtenir un rendu de toutes les routes extraites d'OpenStreetMap. Vous pourrez sauvegarder la vue obtenue en format d'image .png ou vectoriel .svg, voire mĂŞme commander un mug si votre rendu est vraiment rĂ©ussi.
    • notion image
notion image
 
notion image

Le meilleur du pire

Les créations automatisées de dataviz ont le vent en poupe si on considère qu'elles retiennent l'attention dans des grandes conférences a plus de dix mille participants. Or le risque d'aberration est réel et peut s'étendre a grande échelle comme ici EDF qui réussit l'exploit de représenter une valeur négative dans un diagramme en couronne donut-chart !
Ici, la valeur totale est faussée et donc la représentation de chaque secteur aussi...
notion image

La vérité dans les films

notion image
 
Cette dataviz du site informationisbeautiful vous permettra de savoir quels sont les films « basés sur une histoire vraie » qui collent le mieux à la réalité de l’histoire racontée. Cette visualisation analyse scène par scène 18 films parmi lesquels Bohemian Rhapsody, The Imitation Game, Spotlight ou encore le Loup de Wall Street où un code couleur est attribué en fonction de la réalité « historique » de la scène filmée. C’est un travail titanesque réalisé, entre autres, par David McCandless, et qui nous transmet énormément d’informations en un coup d’œil (exemple : quelles sont les scènes des films analysés qui respectent le mieux la réalité de l’histoire). Je n’en dis pas plus et je vous laisse explorer cette dataviz ici.

La dataviz en BD

On connaissait les vertus pédagogiques des BDs depuis longtemps dans différents domaines de la science (Maths, philosophie, économie, statistiques ...) mais nous ne connaissions pas encore ce nouveau genre de BD à base de graphiques.
 
notion image
notion image
L'idée est vraiment très attractive que cela soit pour communiquer sur des données, ou pour expliquer la construction de certains graphiques (BoxPlot, parallel coordinates, matrice d'adjacence...) ou pour simplement fournir des éléments de communication à des journalistes.
Une initiative d'un petit groupe de chercheurs et d'enseignants, dont Benjamin Bach que nous espérons recevoir lors d'un de nos meetups. Beaucoup de petites pépites à découvrir ici: datacomics.net.

L'actualité de l'Open Data

 
(c) IGN 2020 - capture d'Ă©cran Geoportail
(c) IGN 2020 - capture d'Ă©cran Geoportail

Données IGN sous licence libre

Depuis le 4 janvier, l'institut géographique de l'information géographique et forestière, plus connu sous l'acronyme IGN, propose un ensemble des données cartographiques sous licence libre Etalab 2.0.
Les données suivantes décrites ici sont donc réutilisables gratuitement :
  • cartes IGN numĂ©risĂ©es
  • mosaĂŻque d'images aĂ©riennes ou satellites
  • bases vectorielles du territoire et de ses infrastructures,
  • modèle numĂ©rique de terrain
  • et enfin plan cadastral.
Les fichiers étant relativement imposants (de l'ordre du gigaoctet), armez-vous de patience pour les télécharger là.
Toutefois, cela ne concerne qu'une partie des données de l'IGN. Les données payantes ainsi que les carte de randonnées restent soumises à un barème de tarifs suivant un usage grand public ou professionnel.

Pour une politique de la donnée

Sortie la veille de Noël, ce rapport de 216 pages présente une analyse exhaustive et bien documentée sur les open data. La synthèse et les 37 recommandations sont intéressantes et rapides à lire pour se faire une idée sur les données qui serviront nos futures dataviz.
notion image
 

Livres, E-learning et MOOCs

Marie Neurath, pionnière de l'illustration scientifique

Marie Neurath n'est pas très connue en France, mais a contribué, par ses dessins et ses illustrations, à donner à voir la science, le monde, les données. Un thème qui n'est pas sans rappeler la devise du Toulouse DataViz. Un article (en anglais) et une exposition ( “Marie Neurath: Picturing Science” ), lui rendent hommage.
notion image
On y trouve de très jolies images, rappelant les dessins de vieux livres de science. Simples, mais pas simplistes, expliquant des notions parfois complexes, et bien sur des infographies à base de données (démographie, économie, système d'information,
 
notion image
 
notion image
notion image
notion image
Et on n'échappe décidément pas à l'actualité, avec cette campagne de prévention et de dépistage de la lèpre très imagée...
notion image